La sortie au Stang-Alar du lundi 19/02.

Les deux classes de sixièmes du collège Notre-Dame D’Espérance sont allés au conservatoire botanique de Brest. Cet endroit conserve, comme son nom l’indique, notamment des plantes en voie de disparition. Nous ne savions pas vraiment que des plantes pouvaient être en voie de disparition. Nous pensions que cela ne concernait que les animaux. Un monsieur nous a expliqué que même si les plantes étaient laides, qu‘elles ne sentaient pas bon, et qu‘elles coûtaient cher, il ne fallait pas les rejeter, que chaque plante a sa place dans le monde… Car si nous jetons ses plantes, nous détruisons la chaîne alimentaire.

Les élèves de sixième

La direction a proposé aux élèves de chaque classe d’organiser une journée, avant les vacances de février, à condition que cette journée ait un objectif pédagogique en lien avec ce qu’ils font en classe. Les sixièmes ont donc suggéré cette sortie, et l’ont organisée (surtout les délégués). Le lien se fait avec les sciences naturelles, à travers l’étude de ce qu’est une graine, le cycle de vie de la plante, la variété de celles-ci… mais aussi la technologie, puisque, justement, les élèves sont en train de construire des mini-serres, selon différents modèles, afin de comprendre leur fonctionnement, et jauger leur efficacité. Evidemment, c’est aussi un moyen de les responsabiliser, de les amener à s’organiser ensemble, un pas important vers plus d’autonomie.