Les 52 élèves des classes de sixième du collège Notre-Dame d’Espérance se sont rendus, mercredi 16 mai, à Kerveyer, pour une découverte des serres de productions de tomates et fraises d’André Hascoët. Cette sortie se faisait dans le cadre des visites pédagogiques associées aux enseignements en SVT (Sciences de la vie et de la terre), technologie et mathématiques.

Insectes utiles et nuisibles

L’exploitant et quelques-uns de ses collaborateurs ont consacré une matinée entière à détailler plus particulièrement la production de tomates sous serre, les aspects liés à a protection de l’environnement et les démarches des producteurs afin de réduire les traitements chimiques, selon le plan national Ecophyto.

Serriste depuis 28 ans, André Hascoët a présenté sa production de petites tomates, allant de la cocktail à la tomate cerise, en passant par la cœur de pigeon. L’agriculteur a expliqué la façon de produire ce fruit sous serre, avec un rendement variant de 300 à 600 tonnes par hectare et par an, selon les variétés, les techniques utilisées, les aides naturelles, dont l’installation de ruches à bourdons et l’introduction d’insectes, régulant l’invasion d’aleurodes ou mouches blanches.