Ça y est, les premières cartes sont parties !

Voilà déjà plusieurs semaines que les latinistes du collège et leurs aînés du lycée du Kreisker se sont attelés à l’écriture d’une carte postale… en latin !

Comme plus de 11800 collégiens et lycéens en France et à l’étranger (22 pays) qui participent au projet “Epistulae” (c’est à dire “les lettres” ou “les cartes postales”) porté par l’association de promotion des langues anciennes “Arrête ton char”, chacun d’eux s’est ingénié à se présenter et à se décrire dans une langue qui n’est pas encore tout à fait morte…

A partir de véritables correspondances antiques, les élèves se sont amusés à rendre le latin bien vivant ! Dater la carte à la mode antique, chercher leur prénom et celui de leur correspondant en latin, se présenter, se décrire, évoquer leurs passions, créer une jolie carte postale… A l’heure des technologies numériques, qui pense encore à rédiger une lettre ?

Les objectifs de ce projet sont donc multiples, redonner goût à la correspondance, chercher à faire plaisir à l’autre, nouer peut-être des amitiés avec des élèves inconnus mais liés par la même passion du latin, dynamiser l’enseignement de cette langue et montrer qu’elle n’est en rien désuète…

Les 26 collégiens cléderois échangeront avec un collège du Tarn tandis que les lycéens échangeront avec les Pyrénées-Atlantiques et la Belgique ; preuve que tous les chemins du latin ne mènent pas forcément à Rome.