Enseignement

Le 23 janvier, Benjamin a participé aux championnats UGSEL par équipe et individuel de tennis de table. 
Il termine 4ème en individuel minimes et 1er par équipe avec ses partenaires du collège Sainte Ursule. 
 
Sur le site de l’UGSEL du Finistère : 
Il est qualifié pour le championnat régional à Theix (Morbihan) le mercredi 27 mars.

L’association sportive du collège accumule les bons résultats depuis quelques semaines, avec une nouvelle année qui démarre sur les chapeaux de roues.

En effet, en badminton, Zoé vient de réaliser un très beau parcours en championnat individuel minimes, se classant à la 7e place lors du dernier championnat de district et à la 7e place également au départemental de Briec. D’ailleurs, le mercredi 9 janvier, Zoé Depraetre a participé au championnat régional de Plougastel-Daoulas, où 36 joueuses de toute la région Bretagne étaient qualifiées. La Clédéroise se classe à une place très honorable.

Ça y est, les premières cartes sont parties !

Voilà déjà plusieurs semaines que les latinistes du collège et leurs aînés du lycée du Kreisker se sont attelés à l’écriture d’une carte postale… en latin !

Comme plus de 11800 collégiens et lycéens en France et à l’étranger (22 pays) qui participent au projet “Epistulae” (c’est à dire “les lettres” ou “les cartes postales”) porté par l’association de promotion des langues anciennes “Arrête ton char”, chacun d’eux s’est ingénié à se présenter et à se décrire dans une langue qui n’est pas encore tout à fait morte…

A partir de véritables correspondances antiques, les élèves se sont amusés à rendre le latin bien vivant ! Dater la carte à la mode antique, chercher leur prénom et celui de leur correspondant en latin, se présenter, se décrire, évoquer leurs passions, créer une jolie carte postale… A l’heure des technologies numériques, qui pense encore à rédiger une lettre ?

Les objectifs de ce projet sont donc multiples, redonner goût à la correspondance, chercher à faire plaisir à l’autre, nouer peut-être des amitiés avec des élèves inconnus mais liés par la même passion du latin, dynamiser l’enseignement de cette langue et montrer qu’elle n’est en rien désuète…

Les 26 collégiens cléderois échangeront avec un collège du Tarn tandis que les lycéens échangeront avec les Pyrénées-Atlantiques et la Belgique ; preuve que tous les chemins du latin ne mènent pas forcément à Rome.

D’an 23 a viz Du, da geñver ar festival “La Baie des Livres”, hor boa resevet ar skrivagnerez Myriam Guillevic. Degemeret hor boa anezhi peogwir hor boa lennet daou levr bet skrivet ganti. Pedet hor boa CM1 ha CM2 divyezhek skol Sant Jozef Kleder da zont ganeomp.

Graet hor boa un abadenn radio gant Myriam Guillevic ha savet hor boa diganti ur bern goulennoù diwar-benn “E kef ar wezenn velen” ha “Priñsez Marianna” ha diwar-benn he labour-skrivañ.

“E kef ar wezenn velenn” a zo ul levr burzhudus. Ur plac’hig, anvet Lila, az a da vakañsiñ e ti he mamm-gozh. Bevañ a raio avañturioù a bep seurt o vont e kef ur wezenn velen…  

“Priñsez Marianna” a zo ur gontadenn. Tad Marianna en deus c’hoant gwelet e verc’h dimezet, met n’eo ket aes dezhi kaout ur priñs…

C’hwec’hveidi divyezhek Skolaj Itron Varia a Esperañs KLEDER

Le vendredi 23 novembre, dans le cadre du festival La Baie des Livres, nous avons reçu l’écrivaine Myriam Guillevic et nous avons été accompagnés des CM1 et CM2 de l’école St Joseph de Cléder.

Nous l’avons interviewée pour la radio du collège sur deux de ses livres en breton, “E kef ar wezenn velen” et “Priñsez Marianna”. Myriam Guillevic nous a expliqué son métier d’écrivaine et nous a révélé comment elle avait écrit cette nouvelle fantastique et ce conte. Nous avons ainsi appris que le premier de ces livres avait été écrit d’après un de ses rêves…

Les sixièmes bilingues
du collège Notre Dame d’Espérance CLEDER

 

 

Les élèves de 6è participent à la réalisation d’une fresque avec les résidents de l’EHPAD de Mestioual.

 

Le mardi 27 novembre, nous avons reçu au collège 8 migrants accompagnés de deux représentantes de l’association Les Utopistes en action. Cette association a créé une école alternative dans les Monts d’Arrée. Ses objectifs sont d’accueillir et d’aider les réfugiés et les demandeurs d’asile.

Les personnes présentes nous ont expliqué leur vie et le trajet effectué pour arriver jusqu’en Bretagne. Ils viennent de plusieurs pays dont l’Egypte, la Guinée, la Côte d’Ivoire… La plupart sont passés par la Lybie et ont été emprisonnés. Puis de l’Italie (arrivant en Sicile) à la frontière Française, ils ont fuit, à pieds, des pays le plus souvent en guerre ; certains se sont fait expulser par les forces de l’ordre avant de revenir.

L’association intervenait dans le cadre du Pôle Lettres. Nous allons utiliser leurs interventions et témoignages pour notre projet final : une émission de radio.

Cette rencontre nous a permis de changer l’image que nous avions des migrants.

Le jeudi 29 novembre des professeurs de philosophie du lycée Le Kreisker -Mr Keroas et Mr Ovono- sont venus au collège pour aborder les thèmes de la rumeur et du rapport de l’homme à l’animal que nous avions étudié en pôle lettres.

Nous leur avons posé des questions afin d’obtenir quelques réponses et avancer dans notre projet. Nous avons été initié à la philosophie à travers un questionnement précis et éclairé.

Les élèves de quatrième

 

Dans le cadre du parcours avenir, les élèves de 4ème ont été reçus à la pépinière Goarant et aux serres de tomates Le Duc le mercredi 28 novembre.

Merci aux familles qui ont permis la réussite de ce projet.

Sur le site du Paron, à Fougères, près de 2.000 collégiens et lycéens bretons se sont affrontés pour les championnats de Bretagne Ugsel de cross-country, le mercredi 28 novembre. Sur un parcours très ardu, avec relances perpétuelles, faux-plats montants et autres joies de la boue, les 5 minimes filles (4è) se sont distinguées. Sur la photo ci-contre, on les repère avec les maillots couleurs bleu ciel.

Eva (Qualifié au france), Anais, Clémence, Clara et Line. L’équipe termine 7è sur 24. Belle performance.