D’an 23 a viz Du, da geñver ar festival “La Baie des Livres”, hor boa resevet ar skrivagnerez Myriam Guillevic. Degemeret hor boa anezhi peogwir hor boa lennet daou levr bet skrivet ganti. Pedet hor boa CM1 ha CM2 divyezhek skol Sant Jozef Kleder da zont ganeomp.

Graet hor boa un abadenn radio gant Myriam Guillevic ha savet hor boa diganti ur bern goulennoù diwar-benn “E kef ar wezenn velen” ha “Priñsez Marianna” ha diwar-benn he labour-skrivañ.

“E kef ar wezenn velenn” a zo ul levr burzhudus. Ur plac’hig, anvet Lila, az a da vakañsiñ e ti he mamm-gozh. Bevañ a raio avañturioù a bep seurt o vont e kef ur wezenn velen…  

“Priñsez Marianna” a zo ur gontadenn. Tad Marianna en deus c’hoant gwelet e verc’h dimezet, met n’eo ket aes dezhi kaout ur priñs…

C’hwec’hveidi divyezhek Skolaj Itron Varia a Esperañs KLEDER

Le vendredi 23 novembre, dans le cadre du festival La Baie des Livres, nous avons reçu l’écrivaine Myriam Guillevic et nous avons été accompagnés des CM1 et CM2 de l’école St Joseph de Cléder.

Nous l’avons interviewée pour la radio du collège sur deux de ses livres en breton, “E kef ar wezenn velen” et “Priñsez Marianna”. Myriam Guillevic nous a expliqué son métier d’écrivaine et nous a révélé comment elle avait écrit cette nouvelle fantastique et ce conte. Nous avons ainsi appris que le premier de ces livres avait été écrit d’après un de ses rêves…

Les sixièmes bilingues
du collège Notre Dame d’Espérance CLEDER

 

 

Marie, directrice artistique du casting sur le film Adama est venue au collège parler de son rôle dans la réalisation de ce film d’animation que les élèves ont vu le 29 novembre au cinéma le Dauphin à Plouescat.

Marie a évoqué les techniques de doublage, le recrutement des comédiens (casting), le travail à partir de l’animatique (technique qui consiste à synchroniser le storyboard et les dialogues).

Les élèves se sont ensuite succédé au micro ; ils ont pu comprendre la complexité du doublage son, le ton, le débit, l’ambiance sonore.

Cet atelier, proposé dans le cadre de l’opération “collège au cinéma”, poursuit donc à la fois la discussion autour du film et un travail mené en éducation musicale sur les bruitages.